Voyage en solitaire

S’il y a bien une chose dont j’ai rarement fait durant ma tendre vie c’est de voyager et particulièrement le voyage en solitaire. Aujourd’hui 30 ans passé, j’ai du voir à peine 1.9% de ce que nous offre le monde. En gros, à part vadrouiller en Ile de France 99.1% du temps, j’ai pas vraiment de quoi raconter pour prétendre vivre une vie d’aventurier. Mieux vaut tard que jamais, je me suis lancé depuis peu temps à la conquête vers d’autres horizons.

Mon dernier gros voyage de plusieurs semaines date tout de même de 2009 et c’était au Vietnam. Il faut avouer qu’après ce temps, je n’ai connu que la joie de la vie de Paris (bon j’habite en banlieue c’est vrai…). Mais tout de même, rien ne m’empêchait d’aller découvrir d’autres pays ou même d’autres villes de France ! Je pense qu’à cette période c’est surtout le manque de moyen mais aussi de motivation, là où mes amis de mon âge ont déjà tant voyager, voire faire le tour du monde même avant leur 20 ans. Je ne les envie pas au contraire j’admire leur sens de l’aventure, d’aller vers des terres inconnues et revenir avec avec un trésor pleins les yeux : une expérience humaine !

Au cours de ma vie, j’ai donc voulu aussi vivre cette expérience. Connaitre le gout de l’aventure. Les années passent, cela restait encore en état de « rêve ». Je n’ai jamais su sauté le pas… Les rares « petits » voyages que je faisait étaient toujours entouré de d’autres personnes. Il fallait tôt ou tard arrêter de me mettre sans arrêt à l’esprit cette phrase « j’aimerai faire ça » mais plutôt « je ferai ça ! ». Je me contentait des émissions comme J’irai dormir chez vous par exemple (émission que j’adore !) pour me vendre du rêve. Le vouloir c’est bien, mais le réaliser c’est mieux !

Staut de lion et Dôme de Milan

Ainsi, et surtout grâce à mon nouveau travail en poche depuis juin 2016, j’ai enfin décidé de sauter le pas. Il fallait se jeter à l’eau sinon ça stagnerait toujours en état de rêve. Et pour donner encore plus de piment à l’aventure, j’ai tenté une destination au hasard et j’ai donc booké pour Milan, en Italie, pour le mois de décembre 2016. Je ne connaissais rien de ce pays à part la pizza et les tortues ninja ! (on peut rigoler un peu ? :D). Je ne savais pas du coup dans quoi je m’aventurais, bref, j’ai voulu tenter l’aventure, aller vers l’inconnu. Cette expérience était aussi un test pour moi, jauger ma capacité de me mouvoir dans un endroit dont je ne connaissais pas du tout, savoir si j’avais les capacité à me débrouiller seul au cœur d’une ville inconnue ! A m’orienter, à aller vers les gens, les habitants locaux etc.

Et bien pour tout te dire, au cas où tu te le demandais, j’ai adoré l’expérience ! De plus, j’ai beaucoup aimé Milan, ses rues, ses monuments, quelques cathédrales, etc. J’ai enfin vécu ma première aventure humaine en solitaire et j’en suis ressorti avec des souvenirs incroyables ! J’ai vadrouillé dans les rues à même m’y perdre, bien sûr je retrouvait toujours mon chemin. C’est là que tu te rends compte à quel point ton instinct de survie fait des miracles. J’ai fais des rencontres incroyables, discuter avec certaines personnes, et voyager avec deux personnes que j’ai rencontré là bas, dont j’ai toujours gardé contact. Pour moi, voyager seul est devenu la chose que je préfère plus que tout aujourd’hui. J’ai vraiment du temps rien que pour moi, de faire ce que je veux sans compromis. Rassure-toi, ça ne veut pas dire non plus que je refuse de voyager avec d’autres personnes, à condition de ne pas être trop nombreux et provoquer moins de conflits et de mésententes. Entreprendre un voyage en solitaire pour moi c’est aussi une façon de contempler les choses à ma manière, de ne faire qu’un avec mon esprit, de se découvrir soi-même. Sache une chose, et ceux qui ont vécu l’expérience le savent, voyager seul ce n’est jamais être seul, tu vas toujours croiser des gens, parler avec des habitants locaux.

Si tu hésites encore aujourd’hui, et que cet article t’aura donné encore plus de conviction à cet objectif dont, comme moi, tu t’es déjà fixé sans encore l’avoir réalisé, je n’ai qu’une chose à te dire : lance-toi !! Jète-toi à l’eau ! Ne passe pas ta vie à regretter de ne pas avoir essayé et saisis toute opportunités qui s’offriront à toi. Au pire tu auras passé quelques jours seul à l’étranger et à t’ennuyer mais au moins tu auras tenté et dans le meilleur des cas, tu retenteras l’expérience ! Ceci est mon cas avec mon prochain voyage à Rome (oui encore l’Italie ! ^^) pour fin février 2017 et Lisbonne pour mi mars 2017.

Je t’encourage réellement à réaliser tes rêve. Il n’est jamais trop tard de réaliser le voyage en solitaire de tes rêves !

N'hésite pas à partager ! Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.