Photo de la pleine lune
Photographie,  Tutoriel photo

Mes conseils pour photographier l’éclipse lunaire

Le vendredi 27 juillet 2018 aura lieu un phénomène tant attendu par les amateurs ou professionnels de l’astronomie mais aussi de la photographie. Il s’agira de l’éclipse lunaire qui se déroulera entre la soirée du vendredi 27 à la nuit du samedi 28 juillet. Il va donc falloir veiller tard et lever les yeux aux ciel pour admirer ce spectacle.

Je ne vais pas aborder ce phénomène de manière scientifique, donc si tu es curieux, je t’invite à faire une recherche sur ton moteur de recherche préféré. Des tonnes d’articles expliquent très bien ce sujet. Mais pour expliquer vaguement, tu pourras observer à l’œil nu et sans danger, que la Lune, qui sera pleine, prendra une couleur de teinte rouge. La planète Mars sera en plus visible au même moment, et c’est un cas rare de notre siècle à ce qui parait.

Pour ma part, je vais plutôt t’aider à réaliser une photo de cette fameuse éclipse lunaire, mais tu pourras aussi l’appliquer pour les simples pleines lune comme l’illustre la photo de l’article. Je tiens tout de même à préciser que je ne suis pas un photographe professionnel, que mes conseils proviennent avant tout de mon niveau de débutant (bien que déjà avancé) par rapport à mon apprentissage, mon expérience au fil du temps. Si tu es déjà expert en la matière, je ne sais pas si l’article te sera utile, mais dans le cas contraire ça sera un réel plaisir de s’aider entre débutants. Je préfère rester humble. 🙂

Commençons par lister les matériels nécessaires, et qui ne va pas te couter un bras je te rassure ! Il te faudra donc :

  • Un appareil photo (logique…). Même un réflex d’entrée de gamme fera l’affaire. Par contre oublie tout de suite ton smartphone ! 😉
  • Un objectif avec une bonne distance focale possible, c’est à dire un objectif qui peut avoir un zoom allant jusqu’à 200mm voire 300mm.
  • Un trépied pour bien stabiliser le tout !

Je vais t’avouer une chose qui va contredire le point deux sur les matériels à posséder. Je disais qu’il fallait au mieux avoir un objectif avec un zoom jusqu’à 200mm, à cette époque je n’avais qu’un 18-105mm, mais avoue que le résultat est plutôt satisfaisant ? Si je précisait un 200mm, c’est pour avoir la lune avec les meilleurs détails possible lors d’un recadrage en post-traitement. C’était la petite parenthèse.

Maintenant passons à la pratique en décrivant mes configurations afin d’avoir cette pleine lune que tu peux apercevoir dans la photo de l’article. Cela fera office de référence pour l’exercice. Pour commencer, choisi un endroit plutôt dégagé avec le moins de lumière parasite possible ou de building qui pourrait gêner ton angle de vue. Bref, pour trouver la position qui te conviendra, lève la tête et regarde simplement la position de la lune et déplace toi en conséquence. Pour l’heure, soit déjà près à partir de 21h30 à observer le ciel, sachant que l’éclipse totale prendra fin vers 23h15. Pour plus de précision, tu peux lire cet article en complément.

Muni toi donc d’un trépied pour poser ton appareil photo dessus et pense à activer le focus manuel pour être sûr d’avoir une lune la plus claire possible. En général, la lune est assez bien éclairé le jour d’une pleine lune, mais avec l’éclipse lunaire, ça devrait  varier niveau luminosité. Essaye donc de tester les différentes ouvertures possible de ton objectif. Je te conseillerai d’ouvrir à partir de f/8 et varier jusqu’à f/16. Je te rassure, cette nuit là l’éclipse aura une durée de plus d’1h30 ! Tu auras largement le temps de bien choisir ton ouverture. Enfin n’hésite surtout pas à grimper les ISO. Par exemple à ISO-1600 ça commence déjà à être bien pour éviter d’avoir trop de bruit dans ta photo. Enfin pour la vitesse, cette photo a été pris au minimum  à 1/100s mais tu peux tout à fait monter la vitesse pour encore moins laisser la lumière qu’émet la lune et de mieux travailler l’exposition ou haute lumière en post-traitement.

Voilà, avec tout ces conseils plutôt simples; j’espère que tu pourras t’éclater et capturer cette éclipse lunaire sans trop de difficulté. Encore une fois, c’était ma façon de pratiquer cet exercice, je ne dis pas qu’il est parfait, mais en tant que débutant, mon désir est de partager ce que j’apprend au fil des jours ! Je veux que mes lecteurs aient confiance en moi et ne se sentent pas trahi en me faisant passer pour ce que je ne suis pas ! 🙂

J’espère qu’au moins je t’ai aidé à avoir de bonnes bases. Bonne photos !

N'hésite pas à partager ! Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.